Questions & sélections

Spring is in the Air

21 mars 2018

Le printemps tarde à dévoiler ses premiers rayons de soleil, mais on peut toujours s’envelopper de sillages solaires et radieux pour le faire venir. En attendant les beaux jours, promesse de douceur et de journées qui s’allongent, Osmoz glisse un peu de soleil dans votre garde-robe olfactive à l’aide de bouquets floraux et autres parfums printaniers à souhait, piochant dans une sélection à fois sélective et confidentielle. A vous de jouer !

Mon Guerlain Eau de Parfum florale

Une version lumineuse de Mon Guerlain, le dernier grand lancement de la célèbre maison. Epousant à nouveau les rondeurs amandées et vanillées de la guerlinade modernisée de l’original, cette nouveauté souligne la part florale du parfum. Les contours baumés et gourmands de Mon Guerlain s’éclairent ainsi d’un coeur riche en jasmin sambac, dont les notes suaves se marient à celle du néroli. Une touche de paradisone (molécule issue du jasmin; proche de l’hédione), aère la composition d’un souffle printanier, comme pour se mettre à l’heure d’été. Le tout rafraîchi de cette envolée de bergamote et de lavande qui faisait tout le charme de l’original.

Hermès Twilly

Une nouveauté qui puise dans le répertoire d’Hermès, tirant son inspiration du fameux twilly, un bandeau de soie que l’on noue selon ses envies, à la taille, au cou, dans les cheveux…Twilly est aussi radieux que raffiné. Un peu plus “charnu” et pulpeux que ses aînés, sans jamais se faire “racoleur”. Une envolée teintée de gingembre frais, soulignant le côté pepsy et zesté de l’épice, qui offre un charme pétillant au coeur floral que domine la tubéreuse de lueurs vertes, suaves et solaires. Le fond se révèle sous des atours sensuels et chaleureux, ourlés des notes crémeuses du santal, des nuances amandées de la fève tonka, et de la rondeur d’une touche de vanille. Espiègle, chic et enjôleur.

Coco Mademoiselle Intense

Chanel souhaitait doter Coco Mademoiselle d’une déclinaison plus sophistiquée, en phase avec un public qui a bien grandi depuis le début des années 2000. Le parfumeur Olivier Polge a repris la structure néo-chyprée de l’original en amplifiant la présence du patchouli dans la formule. On retrouve le coeur floral et fruité de Codo Mad, avec une pêche qui se fait ici plus veloutée, moins gourmande. Le fond fait la part belle au patchouli, jouant de deux variétés (huile essentielle et fraction) pour doter l’ensemble d’une part d’ombre et de mystère. L’absolue de vanille, le labdanum et la fève tonka achèvent d’insuffler une dimension sensuelle au parfum. Chanel nous livre ici une version plus “femme”, troublante et charnelle de son best-seller, parfaite pour faire monter la température des premières soirées d’été.

Cerruti 1881 Signature

“En avril, ne te découvre pas d’un fil” dit l’adage... Ce n’est pas parce que c’est le printemps qu’il faut oublier les accords chaleureux. 1881 Signature est de ces parfums qui savent vous envelopper sans renier une part de fraîcheur bienvenue aux beaux jours. Ce parfum masculin habille une trame cuirée de notes hespéridées et épicées, jouant d’un chaud-froid pour mieux nous envoûter. L’envolée puise dans l’acidité du pamplemousse et dans le montant épicé et zesté de la noix de muscade, avant de plonger en terre boisée. Autour du cuir s’articulent les notes terreuses du vétiver et du patchouli, légèrement arrondies d’un souffle ambré. Le partenaire idéal pour la mi-saison.

Amarige Givenchy

Enfin, pourquoi ne pas renouer avec un classique à l’aube des beaux jours? Anagramme du mot mariage, Amarige est un parfum joyeux et solaire qui fait la part belle aux fleurs blanches. Autour de l’idée du gardénia, fleur muette dont on recrée l’odeur en jouant du jasmin, de l’ylang-ylang et de la tubéreuse, Dominique Ropion a esquissé une partition lumineuse, radieuse, printanière à souhait. Une brassée de fleurs blanches qu’il a habillée de notes fruitées (prune, pêche) pour lui apporter un charme espiègle et pétillant, le tout posé sur un lit boisé  d’où émane la douceur crémeuse du santal.

Fleur de Peau Diptyque

Une nouveauté qui célèbre les 50 ans de la maison, puisant ainsi dans le registre des seventies et du Summer of Love. Un nom évocateur, hommage à l’amour et l’empathie très en vogue ces années-là, que Fleur de Peau traduit à travers la sensualité des muscs. Ils épousent ici les nuances tour à tour fruitées et animales de la graine d’ambrette, dont les inflexions poudrées se fondent dans celles de la rose et de l’iris.  La composition s’alanguit sur un lit de muscs ronds et veloutés, qui apportent tendresse et confort à la fragrance. L’ensemble exhale un souffle délicat et lumineux, tout en finesse, parfait pour aborder les beaux jours en douceur.

Champs de fleurs L’Artisan Parfumeur

Dans la lignée de la Chasse aux Papillons de la même maison, un bouquet floral et miellé  dont les contours se dessinent ici plus en transparence, dans un registre plus diaphane que solaire. Les fleurs blanches se teintent de la douce innocence de la rosée du matin, aérées d’une envolée hespéridée où perce l’amertume du pamplemousse. Le jasmin se révèle ici tout en fraîcheur, autour d’un accord muguet, poudré, crémeux et citronné. Le parfum s’épanouit sur un fond musqué et boisé (cèdre). Subtile et délicate, une composition au charme bucolique qui fleure bon le Printemps…

Un Air d’Apogée Maison Violet

Un accord tabac ourlé de notes florales qui se prête parfaitement au printemps. Le jasmin et le mimosa colorent le tabac de nuances vertes, florales et poudrées, offrant à ce registre une douceur inhabituelle. L’absolue de foin souligne les facettes végétales du tabac, qui se pare d’une lueur duveteuse dans son évolution. Si le thème cuir-tabac a été maintes fois visité dans les années 20, le travail du parfumeur Nathalie Lorson pour la maison Violet l’assouplit d’un souffle aérien, subtil et délicat, assez éloigné des standards de l’époque, se prêtant ainsi parfaitement à la langueur des beaux jours.

Nuit de Bakélite Naomi Goodsir

C’est l’idée d’une fleur nocturne qui a guidé Isabelle Doyen, inspiration qu’elle ne pouvait mieux traduire qu’à travers la tubéreuse, fleur fatale, dont le parfum se fait plus puissant à la nuit tombée. Dévêtie de ses notes solaires, elle nous révèle ici ses facettes les plus vertes et camphrées, aux côtés du galbanum. Le narcisse étoffe la composition d’un côté végétal,  un peu “foin”, avant qu’elle ne s’alanguisse sur un fond cuiré et verdoyant où domine l’isobuthylquinoléine. Une fleur presque vénéneuse, un parfum de vamp, qui ne renie rien du souffle charnel et envoûtant de la tubéreuse. 

Music for a while Frédéric Malle

Le dernier-né des Editions de Parfum Frédéric Malle se dessine entre fraîcheur et rondeur baumée, une dualité qui sied idéalement à la mi-saison. Dans l’esprit  des “vieux” Guerlain, cette nouveauté puise dans les nuances aromatiques de la lavande et du géranium pour apporter un souffle herbacé au parfum. L’évolution empreinte aux notes orientales leur charme sensuel, où une pointe d’ananas et de caramel twiste l’accord ambré (vanille, labdanum) d’une touche gourmande inattendue, cisent ainsi une fougère “moderne”.  Le tout relevé des lueurs terreuses du patchouli et d’une touche de violette. Entre ombre et lumière, une partition en demi-teintes, pour attendre l’été.

Et vous ? Quel est votre parfum printanier préféré ? Partagez votre avis sur facebook !

Sophie Normand

Sophie Normand

Découvrir son portrait

Passionnée de parfum depuis l’adolescence, j’ai pourtant entrepris des études de droit puis de journalisme. C’est lorsque j’étais rédactrice que m’est venue l’idée, il y a un peu plus de 3 ans, d’un blog autour du parfum. En parallèle, je partage ma passion à travers...

  • 30 avril 2018

    Pour le printemps, j'aime alterner entre le n°19, mon préféré, Diorissimo quand arrive le mois de mai, Aire de Loewe et son souffle d'aldéhydes, White Linen, faussement sage et À la nuit, mon jasmin. Je m'arrête là car je suis hors sujet , la question posée étant au singulier.

    Signaler un abus
Vous souhaitez lire plus d'avis ? Afficher davantage
    Vous souhaitez lire plus d'avis ? Afficher davantage